TV5MONDE
Accueil / Information / L'œil de la rédaction / De l'OUA à l'UA, une histoire de l'unité africaine
Imprimer
envoyer à un ami

De l'OUA à l'UA, une histoire de l'unité africaine

L'œil de la rédaction

sommet_union_africaine_janvier_2010

De l'OUA à l'UA, une histoire de l'unité africaine
Zoom:
11ème session ordinaire de la conférence de l'Union Africaine - 30 JUIN 2008 - Sharm-El-Sheikh, Egypte (Photo UA)

L’Union africaine fait-elle la force ?

Slimane Zeghidour - éditorialiste à TV5Monde

L’Afrique a-t-elle besoin de l’Union africaine (UA) ? Neuf ans après sa création à Durban, en Afrique du Sud, l’UA peine encore à s’affirmer, non seulement sur la scène mondiale mais sur le continent même dont elle est censée incarner sinon l’union, du moins l’aspiration à un minimum de solidarité.

Question cruciale, et il en sera sans doute amplement question au 14è sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’UA qui se tient du 31 janvier au 2 février 2010 à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie, siège de l’organisation comme il fut aussi celui de la ci-devant Organisation de l’unité africaine (OUA) à laquelle elle a succédé en 2001.

Forte de 53 membres, soit tous les États du continent - moins le Maroc, lequel avait déjà quitté l’OUA en 1985 en signe de protestation contre l’adhésion de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) -, totalisant un milliard d’habitants –soit deux fois plus que l’Europe des Vingt Sept-, l’Union africaine peine à agir, faute d’un consensus minimal mais aussi en raison du décalage abyssal entre riches (Libye, Afrique du Sud…) et pauvres (Tchad, Somalie, Erythrée…).

Outre le refus du Maroc d’y revenir, l’Union africaine, que préside le Libyen Mouâmmar Kadhafi, souffre également de la "suspension” de trois autres États – Mauritanie, Guinée et Madagascar -, en vertu de l’article 4 qui interdit… les coups d’État !

22 janvier 2010

Le 25 mai 1963, l'Organisation de l'Unité Africaine voit le jour

C'est indubitablement l'un des premiers résultats de la décolonisation et du mouvement panafricaniste mené par le Ghanéen Kwame Nkrumah. Le 25 mai 1963, 32 pays africains indépendants créent l'OUA, pour consolider l'union politique et économique du continent et aussi défendre la souveraineté des nouvelles nations.

Jakob Schlüpmann - TV5Monde - Juillet 2009 - 1'39

Que reste t-il de l'OUA ? Les réponses de deux connaisseurs

Antoine Glaser

"Je crains que sur la scène internationale, l’Union Africaine soit utilisée pour servir les intérêts des grandes puissances" Ces rassemblements de chef d’États sont toujours extrêmement importants, malgré la limite de l’exercice et la difficulté de prendre des décisions communes. On voit très bien à quel point l’Union Africaine n’a pas de réelle stratégie politique et de défense militaire. Elle reste vraiment institutionnelle pour l’instant. Elle est obligée de faire appel à l’aide extérieure quant elle veut se développer dans d’autres domaines.

Denise Époté

"L’OUA était considérée comme un syndicat de chefs d’État par le passé, les choses évoluent" Ces rencontres datent de 1963 au moment de la création de l’Organisation de l’Unité africaine qui est devenue en 2003 l’Union Africaine. Les chefs d’État se réunissent deux fois par an pour réfléchir autour d’une problématique donnée. Les débats cette année se porteront sur les questions de sécurité et sur le bilan des indépendances entre autres [...]  En 1963, le rêve des pères fondateurs de l’OUA était de conduire le continent vers les États-Unis d’Afrique. Plus de 45 ans après, le rêve n’est pas toujours concrétisé.
 

Tout savoir sur l'actualité de l'Union Africaine

Les 53 États membres de l'Union Africaine

Zoom:Les 53 États membres de l'Union Africaine
Accueil / Information / L'œil de la rédaction / De l'OUA à l'UA, une histoire de l'unité africaine
Imprimer
envoyer à un ami

(re)voir TV5MONDE

tv5mondeplus

WEBTV

tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

VOD

cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

Rechercher