TV5MONDE
Accueil / Information / L'œil de la rédaction / La mort de Ben Laden "hors sujet" selon le journaliste Robert Fisk
Imprimer
envoyer à un ami

La mort de Ben Laden "hors sujet" selon le journaliste Robert Fisk

L'œil de la rédaction

Ben Laden Mort - mai 2011

La mort de Ben Laden "hors sujet" selon le journaliste Robert Fisk
Le journaliste britannique Robert Fisk a rencontré trois fois Oussama Ben Laden dans les années 90. Ce spécialiste du monde arabe pour "The Independent" a reçu 24 prix pour sa carrière exceptionnelle. Pour lui, la mort du dirigeant d'Al Qaïda n'est rien comparée au mouvement actuel de révolte dans le monde arabe. Nous retranscrivons ici l'entretien qu'il a donné à une radio australienne.
Robert Fisk
02.05.2011Propos traduits par Laure Constantinesco"Je le dis depuis déjà quelque temps : qu'il soit mort ou vivant est plutôt hors sujet" déclarait ce lundi 2 mai Robert Fisk, répondant au journaliste Richard Stubbs sur la radio australienne 774 ABC Melbourne.

"Il a fondé Al Qaïda et c'était à ses yeux un accomplissement". Mais, explique le journaliste vétéran, Ben Laden ne dirigeait pas les opérations d'Al Qaïda : "Il n'était pas assis dans une grotte avec un ordinateur décidant de presser le bouton B pour l'opération 52 !" Pour Fisk, qui suit actuellement les événements en Syrie, le monde a changé depuis le 11 septembre, et pas seulement d'une seule manière. "Ces derniers mois nous assistons à un réveil du monde arabe. Des millions de musulmans ont renversé leurs propres gouvernements".

"Ben Laden a toujours voulu se débarrasser de Moubarak, Ben Ali et Kadhafi. Il répétait que c'étaient des infidèles qui travaillent pour les Etats-Unis. En fait, ce sont des millions de gens ordinaires - et non pas Ben Laden - qui s'en sont débarrassé - plus ou moins pacifiquement selon les pays - Ben Laden a raté cela. "

"Vous devez vous rappeler que ces régimes ont toujours dit aux Américains "Continuez à nous soutenir car si vous ne le faites pas, Al Qaïda prendra le pouvoir" - mais en fait Al Qaïda n'a pas pris le pouvoir."

"Une semaine après que les Egyptiens ont renversé Moubarak, Al Qaïda a appelé au renversement de Moubarak... Une semaine trop tard ! C'était pathétique !"

Pour Robert Fisk, les scènes de liesse aux Etats-Unis pour célébrer la mort de Ben Laden sont insignifiantes. "Je crois qu'Oussama Ben Laden a perdu de son importance il y a très longtemps. S'ils avaient tué Ben Laden un an ou deux après le 11 septembre, ces scènes de liesse pourraient être pertinentes" Et Fisk d'ajouter : " Tous ces poings levés sur l'air de la victoire des Etats-Unis... Ca fera des bonnes photos mais je ne crois pas que ça signifie quoi que ce soit".

"L'actualité majeure actuellement dans le monde, c'est le soulèvement en masse de millions d'Arabes musulmans qui renversent leurs dictateurs." Pour le journaliste, ces révoltes sont "bien plus importantes que la mort d'un homme d'âge mûr au Pakistan".

"Le printemps arabe est bien plus important que la mort de Ben Laden"

02.05.2011 - Durée : 03'45Ecoutez Robert Fisk s'exprimant sur la station de radio australienne 774 ABC Melbourne (en anglais).

PAKISTAN

Chef de l'Etat : Président Général Asif Ali Zardari
Capitale : Islamabad
Superficie : 796 095 km2²
Population : 176 242 949 habitants
Gentilé : Pakistanais ou Pakistanaise

TWITTER

C'était il y a...

Retour sur des moments historiques avec la rédaction de TV5MONDE
Accueil / Information / L'œil de la rédaction / La mort de Ben Laden "hors sujet" selon le journaliste Robert Fisk
Imprimer
envoyer à un ami

(re)voir TV5MONDE

tv5mondeplus

WEBTV

tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

VOD

cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

Rechercher