TV5MONDE
Accueil / Information / Terriennes / Femen : les activistes ukrainiennes aux seins nus
Imprimer
envoyer à un ami

Femen : les activistes ukrainiennes aux seins nus

Dossiers

Femen : les activistes ukrainiennes aux seins nus
Sous leurs allures de mannequins se cachent des activistes aux seins nus. Elles se dénudent en Ukraine et ailleurs pour lutter contre la prostitution et le tourisme sexuel entre autres. Pour certaines féministes, leur mode d’action provocateur fait de l’ombre au message qu’elles veulent porter.

Manifestation de activistes du Femen sur la Place des droits de l'homme à Paris, le lundi 2 avril 2012. / AFP
19.04.2012Par Léa BaronBlondes, élancées, coiffées de couronnes de fleurs, elles défilent seins nus, le buste peint de slogans. Non, ces Amazones ne sont pas mannequins mais bien militantes ukrainiennes. Cela fait quatre ans qu'elles ont créé le groupe Femen et se font remarquer dans des lieux publics en Ukraine, Russie, France ou encore Italie lors de manifestations chocs. Sous leurs allures de gravures de pub, ces femmes activistes veulent pourtant faire passer un message féministe. Elles luttent contre la prostitution, le tourisme sexuel et plus généralement, sont « en guerre contre le patriarcat ».
Au début, elles ne se dénudaient pas à chacune de leur action. D’ailleurs, sur les 300 membres que compte Femen, seules 30 montrent leurs seins en signe de contestation. « C’était difficile d’attirer l’attention sur nos revendications. Nous avons commencé de faire des manifestations aux seins nus et cela a fonctionné. Nous avons attiré l’attention des gens mais surtout des journalistes qui représentent une protection pour nous », raconte Inna Shevchenko, activiste au sein de Femen.
Zoom:
Devant le parlement ukrainien en juillet 2011 / AFP
Certains dirigeants politiques ne voient pas d’un bon œil ces femmes dénudées protestant dans un bureau de vote contre Poutine, dans une cathédrale de Kiev pour le maintien de l’IVG ou devant le géant gazier russe Gazprom. « Vladimir Poutine, Viktor Ianoukovitch [ndlr : président ukrainien], Dominique Strauss-Kahn sont tous nos ennemis mais cela nous rend plus fortes ». Pour elle, cette nudité n’a rien de choquant. Elle représente la femme libre et s’inscrit comme une manière de faire du nouveau féminisme dans le monde. « Nous luttons contre le sexisme en utilisant le sexisme. Nous considérons la nudité comme un moyen pour nous défendre. Il n’y a que de cette manière que notre combat vaincra », martèle Inna Shevchenko.
Des militantes de Femen devant le domicile de DSK en avril 2011 / AFP P.Kovaric
Plus activistes que féministes ?

Si leur message en faveur de la défense des femmes leur paraît clair, leur signal passe mal auprès de certaines féministes françaises comme Françoise Picq, sociologue  spécialiste de l’histoire du féminisme.  « Je regarde ce mouvement avec étonnement car je ne le comprends pas bien. Elles ont trouvé le moyen que l’on parle d’elles mais pour faire passer quel message ? C’est raté. » Seraient-elles plus activistes que féministes ? En dénudant leurs seins, elles s’assurent une visibilité médiatique qui ne bénéficie pas forcément à leurs idées féministes. Les photos ou vidéos de leurs actions sont légion sur la toile. Les articles sur leurs idées sont, eux, moins nombreux. « Dans les années 70, on a mis du temps à ce que passe un message autre que caricatural. Il y avait une espèce d’omerta dans les médias. La télé ne diffusait pas de vidéos de nos actions », confie Françoise Picq.
Zoom:
Devant le géant gazier russe Gazprom en février 2012 / AFP Natalia Kolesnikova
Montrer ses attributs féminins comme moyen de protestation a déjà fait débat dans les milieux féministes français des années 70 comme au Mouvement de Libération des femmes (MLF) : « Des copines avaient fait un striptease à la mutualité. Dans notre mouvement, cela avait choqué certaines. C’était créer cette image de la révolution sexuelle qui arrangeait bien les hommes mais pas les femmes », se souvient Françoise Picq.  Choquer pour se faire remarquer ne suffit pas. Il faut aussi faire passer un message, porter une cause comme l’a fait en France le MLF en son temps : « On a commencé avec une action symbolique, choquante en déposant une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. Le but était d’attirer l’attention sur l’invisibilité des femmes par un message subliminal : qui est encore plus inconnu que la femme du soldat inconnu ? », souligne Françoise Picq.
Pourtant, les membres de Femen disent créer « une nouvelle sorte de féminisme » qu’elles appellent « sextivisme ». Et le mouvement essaime dans le monde. Femen compterait 50 activistes aux seins nus en Europe et en dans les Amériques. Quelques hommes font aussi partis du mouvement mais, eux, ne tombent pas encore la chemise.

UKRAINE

Chef de l'Etat : Président Petro Porochenko
Capitale : Kiev
Superficie : 603 700 km2²
Population : 46 480 000 habitants
Gentilé : Ukrainien, Ukrainienne

Origine du mouvement

Anna Hutsol, fondatrice de Femen
Femen  a été fondé le 10 avril 2008 par une militante de 28 ans : Anna Hutsol. Ce groupe ne devait être au début qu'une association de femmes organisant des rencontres entre filles. Elles entament leur première action le 1er juin 2008 et dénoncent la prostitution, le tourisme sexuel et le harcèlement parmi d'autres sujets de protestation...
Leurs actions seins nus débutent deux ans plus tard en 2010 afin d'attirer l'attention sur leur mouvement en faveur de la défense des femmes ukrainiennes. Actuellement, le groupe compte 300 membres parmi lesquels se glissent quelques hommes. Quant aux femmes militantes de Femen, elles ont entre 16 et 63 ans et viennent de différents milieux sociaux. Leur site Femen shop et de généreux donateurs leur assure un revenu mensuel de 5 000 euros par mois pour financer leurs actions.

Inna Shevchenko, membre de Femen

Leur lutte prend racine dans un pays où être une femme, c’est voir son parcours semé d’embûches : « Nous vivons dans un pays où le tourisme sexuel est très important. La prostitution est illégale mais elle est partout. Une important propagande vise les jeunes filles en leur promettant beaucoup d’argent et une vie merveilleuse ».  Inna elle-même, venant d’un petit village, a été approchée par des réseaux de prostitution dès son arrivée à Kiev. Faire des études, trouver un emploi et obtenir un bon salaire restent inaccessibles pour beaucoup d’ukraniennes.

Des militantes de Femen chez DSK

Leurs faits d'arme

31 octobre 2011 : Trois militantes manifestent devant le domicile parisien de Dominique Strauss-Kahn, place des Vosges .

5 novembre 2011 :  Elles se rendent à Rome pour participer à une manifestation poussant silvio Berlusconi à quitter le pouvoir .

28 janvier 2012 : Des militantes de Femen manifestent à Davos contre les "gangsters" du Forum économique mondial.

13 février  2012 : Les membres de Femen manifestent devant le géant gazier russe Gazprom pour demander une reprise du dialogue entre les deux pays.

4 mars 2012 : Les activistes aux seins nus font une entrée mouvementée dans un centre de votes à Moscou où Vladimir Poutine vient tout juste de voter pour la présidentielle russe.

10 avril 2012 : Plusieurs militantes protestent dans une cathédrale à Kiev contre une proposition de loi prévoyant d'interdire les interruptions volontaires de grossesse (IVG) en Ukraine.

TWITTER

C'était il y a...

Retour sur des moments historiques avec la rédaction de TV5MONDE
Accueil / Information / Terriennes / Femen : les activistes ukrainiennes aux seins nus
Imprimer
envoyer à un ami

(re)voir TV5MONDE

tv5mondeplus

WEBTV

tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

VOD

cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

Rechercher