TV5MONDE
Imprimer
envoyer à un ami

Ingeborg Grässle

Le Bar de l'Europe

Emission du
samedi 26 Mai 2012

Ingeborg Grässle

Ingeborg Grässle est une députée européenne allemande, membre de la CDU (le parti d'Angela Merkel). Comment voit-elle l'arrivée de François Hollande dans le jeu européen ? Est-il imaginable que Berlin accepte d'amender le fameux traité de rigueur budgétaire comme le souhaite le nouveau président français ?

Chargement du lecteur...

MENU DE LA SEMAINE

Sur le Bar cette semaine: du fromage de Hollande, référence au nouveau président français. François Hollande remet en question la rigueur budgétaire défendue par Angela Merkel. Qui gagnera la bataille?

LA QUESTION VIDEO

La question est posée par Estelle Grelier, eurodéputée française (socialiste), membre de la commission des budgets.

Depuis des mois, voire des années, le discours de relance de l'économie par la croissance, de sortie de crise par l'investissement public, est raillé par la droite européenne qui, comme vous le savez, est majoritaire au Conseil européen. Les dirigeants du G8 ont décidé de faire de l'emploi et de la croissance leurs priorités absolues, donnant ainsi crédit aux positions qui sont défendues depuis longtemps par François Hollande. La pression est maintenant sur la chancelière Merkel qui va devoir temporiser son discours sur l'austérité et envisager la création de mesures telles que la montée en capital de la BEI et la création de project bonds pour financer les grands projets européens. Pensez-vous que Mme Merkel et la CDU sont capables d'infléchir leur discours et d'entendre, au-delà du G8, le message envoyé par les citoyens?

BREVES DE COMPTOIR

"Ce n'est pas nous (les Allemands) qui demandons l'austérité, c'est le Traité de Maastricht qui demande à tout le monde de suivre les règles européennes. Nous ne demandons rien d'autre que de suivre ces règles qui ont été approuvées par tout le monde."

"Il y a 159 milliards d'euro dans les fonds structurels qui sont disponibles. (…) Pourquoi ne pas les investir? Parce qu'on n'a pas de projet! Ces projets, même pour les projet bonds, ils ne vont pas tomber du ciel, il faut y travailler."

" On aura les projet bonds, mais à partir de 2014, pas maintenant. Et il ne faut pas les confondre avec les eurobonds, ce ne sera pas une mutualisation de la dette."



CARTE D'IDENTITE

* Née à Heidenheim (Allemagne)
* Députée européenne
* Membre de la CDU
* Docteur ès lettres

Imprimer
envoyer à un ami

(re)voir TV5MONDE

tv5mondeplus

WEBTV

tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

VOD

cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

Rechercher