TV5MONDE
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Jean-Paul Philippot

Le Bar de l'Europe

Emission du
Samedi 5 Mai 2012

Jean-Paul Philippot

Jean-Paul Philippot, grand patron de la RTBF (la télévision publique belge) est président de l'UER, la plus grande association de télévisions dans le monde. C'est l'UER qui organise le fameux concours Eurovision de la chanson. Et ce concours qui aura lieu à Bakou, en Azerbaïdjan, le 26 mai, suscite l'indignation des défenseurs des droits de l'homme. Ils estiment qu'un tel concours ne devrait pas avoir lieu dans un pays qui ressemble à une dictature.

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Sur le Bar cette semaine: une tarte à la crème. Pour 2 raisons: parce que certains pensent que le Concours de l'Eurovison a vieilli et est devenu quelque peu tarte à la crème... Et puis, parce que des militants des droits de l'homme, choqués par l'organisation de l'Eurovision à Bakou, aimeraient bien entarter Jean-Paul Philippot !

    LA QUESTION VIDEO

    La question est posée par Véronique De Keyser, députée européenne.

    Je ne suis pas d'accord avec vous, d'ailleurs je pense que les députés européens en général ne sont pas d'accord avec vous. Nous avons voté le 18 avril une résolution sur l’Azerbaïdjan et l'Arménie, en particulier sur les questions de l'Eurovision. Comme quoi, c'est politique…
    Ce qui nous gène avec l’Azerbaïdjan ce n'est pas que l'Eurovision se tienne là-bas. Nous n'avons pas l'habitude d'isoler un pays, même si la situation des droits de l'homme y est préoccupante. Mais le fait que, pour ce concours de l'Eurovision, il y ait des habitants qui soient expropriés, que des maisons soient détruites sans autre forme de procès, que des journalistes soient tabassés, emprisonnés, fait que cette Eurovision va avoir lieu dans un climat qui est répressif au point de vue des droits de l'homme tout en donnant à l’Azerbaïdjan une formidable vitrine au monde. Il y a des millions de téléspectateurs, vous le savez. Il faut dire à l'avance "attention, il y a des questions des droits de l'homme, il y a des violations et ce concours ne peut pas servir à ça". Il y a une question qui est essentielle et politique et j'espère que la RTBF fera son travail en dénonçant ces violations.

    BREVES DE COMPTOIR

    "Il est de bon ton dans certains pays, comme la Belgique, de considérer l'Eurovision au second degré mais, quand on regarde les chiffres, on voit qu'on fait plus de 100 millions de téléspectateurs. C'est le premier programme au monde de divertissement. Il est en fait très contemporain."

    "L'Eurovision est une compétition entre télévisions, pas entre Etats. La télévision qui remporte le concours a la charge de l'organiser la fois suivante. C'est pour ça qu'on va à Bakou. C'est une émission de divertissement strictement apolitique."

    "Nous n'avons pas attendu ce concours pour nous inquiéter de la liberté d'expression en Azerbaïdjan. J'ai personnellement rencontré le président azéri il y a trois ans  pour lui remettre, de manière formelle, une déclaration signée par tous les membres de l'UER dénonçant un certain nombre de restrictions à la liberté."

    CARTE D'IDENTITE

    * Né à Liège
    * Administrateur général de la RTBF
    * Président de l'UER

    Imprimer cette page
    Envoyer cette page

    (re)voir TV5MONDE

    tv5mondeplus

    WEBTV

    tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

    VOD

    cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

    Rechercher