TV5MONDE
Imprimer
envoyer à un ami

Alain Berenboom

Le Bar de l'Europe

Emission du
samedi 21 Avril 2012

Alain Berenboom

Alain Berenboom est avocat, spécialiste renommé des droits intellectuels et écrivain. Il vient de publier "La recette du pigeon à l'Italienne", un polar sur fond de trafic de main d’œuvre entre l'Italie et la Belgique dans l'après-guerre. Il nous parle également de l'ACTA.

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Nous avions hésité à servir la recette du pigeon à l'italienne, titre du dernier roman d'Alain Berenboom mais c'est finalement une geuze grenadine, boisson préférée du héros de ce polar, qui trônait sur le bar cette semaine.

    LA QUESTION VIDEO

    La question est posée par Paul Van den Bulck, avocat.

    Face à l'ACTA, je devrais dire, puisque nous sommes des défenseurs de la propriété intellectuelle qu'il s'agit d'un texte qui devrait nous ravir. Il devrait nous ravir parce que le préambule, notamment, affirme que la propriété intellectuelle est importante pour la croissance économique et que la prolifération des contrefaçons nuit à cette croissance économique et permet aussi, dans certains cas, de financer le crime organisé. Deuxième motif de satisfaction: le contenu de l'accord lui même. Il vise notamment à harmoniser les procédures civiles et pénales et à promouvoir une coopération interétatique. Dernière chose: la qualité des signataires de cet accord. On y retrouve notamment l'UE et ses Etats membres, les États-Unis, le Canada et le Japon.
    Alors, pourquoi cet accord est-il tellement contesté, même au sein du Parlement de l'Union?

    BREVES DE COMPTOIR

    "L'enfer est pavé de bonnes intentions. Au départ, l'ACTA est un traité tout à fait louable. (…) Le problème ce sont les moyens utilisés."

    "Un des problèmes de l'ACTA: on a décidé de choisir des douaniers et ces douaniers ce sont les fournisseurs d'accès internet. Au lieu d'aller poursuivre les pirates par les moyens que la justice de chaque pays a mis au point, permettant aussi aux pirates de pouvoir défendre leur innocence éventuelle, on a mis au point un outil qui vise à transformer les fournisseurs d'accès en véritables observateurs de la vie privée des gens."

    "Les règles de base du droit sont bafouées: il n'y a plus de droit de la défense,il y a une violation de la vie privée, il y a un système dans lequel le juge n'intervient même plus sinon pour entériner d'urgence les mesures."

    CARTE D'IDENTITE

    * Né à Bruxelles
    * Avocat
    * Spécialiste des droits intellectuels
    * Écrivain et chroniqueur

    SON LIVRE

    Imprimer
    envoyer à un ami

    (re)voir TV5MONDE

    tv5mondeplus

    WEBTV

    tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

    VOD

    cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

    Rechercher