TV5MONDE
Imprimer
envoyer à un ami

Françoise Tulkens

Le Bar de l'Europe

Emission du
samedi 17 Mars 2012

Françoise Tulkens

Françoise Tulkens est juge à la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. Cette Cour à laquelle les citoyens de près de 5O pays de la "grande Europe" peuvent faire appel est menacée. Le Premier ministre britannique David Cameron, en particulier, estime que la CEDH en fait trop et voudrait limiter le pouvoir de ses juges... qui dérangent.

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Sur le Bar cette semaine: un cake anglais, agrémenté de crème anglaise, de crème épaisse et décoré d'une cerise. Paul Germain en fait trop? C'est exactement ce que les Britanniques reprochent à la Cour européenne des droits de l'homme.

    LA QUESTION VIDEO

    La question est posée par Charles Tannock, député européen britannique.

    Les Anglais sont très fâchés, surtout les conservateurs au gouvernement, contre la Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg, principalement à cause de deux jugements récents.
    Le premier est la problématique du droit de vote des prisonniers. La Cour essaye d'imposer à notre système judiciaire le droit pour les prisonniers de voter. Nous pensons que c'est au gouvernement national de décider, en tant qu'entité souverainement élue, pas à la Cour de Strasbourg.
    Le second point est l'expulsion, d'Abu Qatada vers la Jordanie où il est recherché pour des actes criminels et terroristes. Votre arrêt interdit son expulsion sous prétexte que la torture aurait été utilisée pour récolter des preuves. Rappelons qu'il y a un protocole d'accord entre la Jordanie et le Royaume Uni et la Cour ne devrait pas protéger les intérêts d'un terroriste plutôt que les droits des victimes du terrorisme. Les criminels ne devraient pas être protégés plus que les victimes.
    C'est l'avis du peuple anglais, le mien et celui de mon parti.

    BREVES DE COMPTOIR

    "Les Etats, dans toute une série de domaines, doivent pouvoir prendre les décisions qui leur importent mais nous devons les contrôler de l'extérieur, au regard des droits de l'homme."

    Droits de vote des prisonniers en Angleterre: "La Cour n'a jamais dit dans son arrêt qu'il fallait donner le droit de vote à tous les prisonniers dans n'importe quelles circonstances. Elle a dit qu'une interdiction absolue, ne tenant pas compte de l'infraction, de la nature ou de la durée de la peine, n'était pas compatible avec la Convention."

    Cas Abu Qatada: "Evidemment, la Cour estime qu'il faut se battre contre le terrorisme. C'est une menace contre la vie et les biens des personnes. Mais - là est la difficulté à faire comprendre la Convention - il faut le faire dans le respect des droits absolus. L'interdit de la torture fait partie de ces droits absolus."

    CARTE D'IDENTITE

    * Née à Bruxelles
    * Juge à la Cour européenne des droits de l'homme
    * Criminologue
    Imprimer
    envoyer à un ami

    (re)voir TV5MONDE

    tv5mondeplus

    WEBTV

    tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

    VOD

    cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

    Rechercher