TV5MONDE
Imprimer
envoyer à un ami

Reed Brody

Le Bar de l'Europe

Emission du
samedi 26 Novembre 2011

Reed Brody

Reed Brody est un avocat américain, porte-parole de Human Rights Watch. Il est surnommé "le chasseur de dictateurs". Il est l'auteur d'un ouvrage au titre provocateur: "Faut-il juger Georges Bush?" Reed Brody y dénonce les dérapages et abus commis par l'administration Bush dans la lutte contre le terrorisme, parfois avec la complicité de pays européens.

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Une bière attendait Reed Brody, et pas n'importe laquelle: une Bush, du nom de l'ancien président américain que l'avocat souhaite voir traduit en justice.

    LA QUESTION VIDEO

    La question est posée par Corentin de Salle, directeur de l'Atlantis Institute.

    Mr Brody, je partage avec vous la conviction que la torture est inacceptable, quel que soit le but poursuivi. Vous êtes surnommé le chasseur de dictateur. Pourtant, la personne que vous souhaitez traduire en justice, Georges Bush, a fait tomber deux dictatures dont l'une est considérée par beaucoup comme étant l'une des pires de l'histoire. Saddam Hussein pratiquait la torture à un rythme industriel. G. Bush est également l'auteur d'une doctrine: la doctrine Bush qui rompt avec 40 ans de doctrine Kissinger qui servit de soutien occidental aux régimes autoritaires du Moyen-Orient. Georges Bush a fait de la démocratisation une des ses priorités lors de l'intervention en Irak.
    Mr Brody, ne vous sentez-vous pas, au nom des idéaux que vous partagez avec Georges Bush, un peu déchiré voire mal à l'aise de proposer de traduire en justice l'un des plus grands opposants des dictateurs et des dictatures?

    BREVES DE COMPTOIR

    "Georges Bush a avoué avoir autorisé la torture."

    "L'Europe est complice à beaucoup d'égards. Il y a eu des prisons secrètes de la CIA en Pologne, en Roumanie et en Lituanie. Presque tous les pays ont autorisé que les vols qui transportaient des prisonniers survolent leur territoire. Et beaucoup de services européens envoyaient des flics pour interroger des prisonniers à Guantanamo."

    "La torture, c'est la torture. On ne peut pas avoir une règle pour Kadhafi et Saddam Hussein et une autre règle pour les démocraties."

    CARTE D'IDENTITE

    * Né à New York
    * Avocat
    * Porte-parole d'Human Rights Watch
    * Chasseur de dictateurs
    Imprimer
    envoyer à un ami

    (re)voir TV5MONDE

    tv5mondeplus

    WEBTV

    tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

    VOD

    cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

    Rechercher