TV5MONDE
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Spéciale 15 ans : paroles de kiosqueurs
Imprimer
envoyer à un ami

Spéciale 15 ans : paroles de kiosqueurs

Kiosque

Paroles de "kiosqueurs"

La chair de Kiosque c'est bien sûr ses intervenants, les "kiosqueurs", qui semaine après semaine nous amènent un point de vue venu d'ailleurs. Nous leur avons laissé la parole pour qu'ils nous racontent "leur" Kiosque.

André CRETTENAND

Directeur de l’information de TV5MONDE

J’ai été Kiosqueur. Quelques fois seulement en direct de Genève, alors que j’exerçais mon métier en Suisse. Mais je le dis car c’est un titre que l’on revendique volontiers, on est fier et heureux d’avoir participé à ce club de journalistes curieux de tout, avides de débats et d’échanges, solides dans leurs convictions mais si respectueux des opinions de l’autre. A Kiosque, il y a le fond, l’expertise de tous, et la forme, l’exercice permanent de la tolérance. Moment précieux sur cette planète tourmentée.

Deborah BERLINCK

O Globo (Brésil)

« Feliz Aniversário » (joyeux anniversaire) à Kiosque, comme on dirait au Brésil ! Avoir des journalistes de plusieurs nationalités autour d’une table, nous permet à tous de plonger dans nos diversités et de voir à quel point un même sujet d’actualité peut être interprété et traité de façon différente selon le coin du monde. Une riche expérience.

Vadim GLUSKER

NTV (Russie)

Kiosque, c’est un club de bons copains francophones, grâce auxquels ma vie parisienne a vraiment changé. Je me souviens du premier Kiosque délocalisé à Moscou en mars 2004, quand toute l’équipe de l’émission s’est perdue dans les couloirs de la télévision NTV. Le studio 209, où nous tournions, restera gravé dans nos mémoires !

Marie-Roger BILOA

Africa International (Cameroun)

Je suis une kiosqueuse historique, car j’ai le privilège d’avoir fait partie du tout premier plateau et d’y sévir encore, 15 ans plus tard ! Avec certains rituels immuables : Philippe Dessaint me menace toujours avant chaque émission de ne pas me donner la parole – et moi je crie à la censure. Les téléspectateurs à travers le monde savent bien que c’est le contraire qui se produit ! Notez que Kiosque a inspiré bien des émissions du Nord au Sud. Au Cameroun, j’ai participé à « Scènes de Presse », petite soeur de Kiosque qui est devenue le programme phare de la CRTV, la télévision publique camerounaise.

Mine KIRIKKANAT

Cumhuriyet (Turquie)

Le lendemain d’un Kiosque, je prenais un café a la terrasse des Deux Magots à Paris. De la table voisine un couple canadien m’a félicité chaleureusement de mon intervention de la veille. Au même moment, le fameux vendeur de journaux à la criée pakistanais de Saint-Germain-des-Prés, Ali Akbar, à qui mon compagnon achetait le quotidien du jour, s’est exclamé joyeusement : « La Turque du Kiosque, c’est vous donc ! ». J’étais fière comme une déléguée des Nations Unies !

Axel KRAUSE

Transatlantic Magazine (Etats-Unis)

Pour moi, Kiosque ce sont des contacts de joie et de stimulation. Des téléspectateurs fidèles m’arrêtent régulièrement dans les rues, dans les parcs, en montagne – en France, en Europe, en Amérique du Nord... ce sont des gens originaires de tous les continents et leur message est toujours le même : « Bravo pour l’émission ! Surtout continuez ! ».

Vibeke KNOOPRACHLINE

Aftenposten (Norvège)

En tant que correspondante, on a souvent tendance à ne percevoir les événements que vus de son pays, ce qui est forcément limité. C’est toujours intéressant pour une nordique comme moi de croiser le fer avec un collègue d’Asie, d’Afrique ou de Russie… Il y a quelques années, j’ai reçu une demande en mariage d’un ingénieur de la Côte d’Ivoire qui m’appelait « maman Vibeke ». Il m’arrive aussi de rencontrer des téléspectateurs d’un coin perdu en Norvège où je ne pensais pas que l’on captait l’ émission, et encore moins que l’on comprenait le français !

Zyad LIMAM

Afrique Magazine (France)

Kiosque, c’est une grande fenêtre ouverte sur le monde, une des très rares émissions qui reflète la diversité de notre humanité. Le plus difficile pour moi quand je participe à l’émission, c’est de comprendre le langage des signes de Philippe Dessaint quand il s’adresse à nous hors caméra !





Paola MARTINEZ-INFANTE

Radio Bío-Bío (Chili)

Pour moi, Kiosque est avant tout une aventure humaine. Des rencontres excellentes et un perpétuel apprentissage avec des journalistes rêveurs et pugnaces. J’ai une chance inouïe de participer à cette table ronde où la liberté d’expression est totale. Un espace rare dans ce monde qui met des murs à la pensée et à l’esprit ! Le rituel dominical autour de Philippe « Le Saint » ne cesse de m’enchanter...

Christian RIOUX

Le Devoir (Québec, Canada)

Kiosque, c’est du grand luxe télévisuel. Un lieu unique où, loin de l’agitation frénétique qui agite de plus en plus le petit écran, on prend le temps de décortiquer l’actualité, d’échanger, de se parler. C’est rare et essentiel.

Vaiju NARAVANE

The Hindu (Inde)

Kiosque, pas question d’y aller les mains dans les poches : à l’heure du tour de table, vous savez que vous serez confronté à divers points de vue, à toutes sortes de sensibilités et d’expertises, toutes légitimes au fond. Et puis l’affaire est rendue plus périlleuse encore du fait qu’on attend de chacun de nous que nous rendions compte de l’humeur des autorités de nos pays respectifs. Moi qui me sens parfois tellement peu en accord avec les prises de position officielles du gouvernement indien ! Bref, c’est à un numéro d’équilibriste complètement improvisé (mais dûment préparé) auquel nous devons finalement nous livrer, et je dois avouer que j’y prends un infini plaisir.

Alberto TOSCANO

Il Giornale (Italie)

Kiosque représente pour moi un endroit privilégié de rencontres et de débats. L’atmosphère sérieuse et toujours amicale est devenue la véritable force de l’émission. Je veux rendre hommage à deux personnes extraordinaires : Istvan Felkaï, tout d’abord, le confrère belge qui vient de nous quitter, et aussi le journaliste libanais Samir Kassir, que nous n’avons pas le droit d’oublier, assassiné pour avoir eu le courage d’exprimer librement ses idées.




Ruolin ZHENG

Wen Hui Bao (Chine)

Grâce à Kiosque, j’ai retrouvé un copain de l’université dont je n’avais aucune nouvelle depuis plus de trente ans ! Après m’avoir vu dans l’émission sur TV5MONDE aux Etats-Unis, il a retrouvé ma trace et a pu me joindre par téléphone ! Depuis chaque Kiosque est pour lui comme pour moi un pont qui nous lie spirituellement...

Horaires de diffusion

FRANCE-BELGIQUE-SUISSE : chaque dimanche, à 17h00 (heure de Paris)
EUROPE : chaque dimanche, à 17h00 (heure de Paris)
AFRIQUE : chaque dimanche, à 16h00 (heure de Dakar)
MAGHREB-ORIENT : chaque dimanche, à 18h00 (heure du Caire)
ASIE : chaque lundi, à 00h30 (heure de Bangkok)
PACIFIQUE : chaque lundi, à 02h00 (heure de Tokyo)
QUEBEC-CANADA : chaque dimanche, à 11h00 (heure de Montréal)
ÉTATS-UNIS : chaque dimanche, à 16h00 (heure de New-York)
AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES : chaque dimanche, à 13h00 (heure de Buenos Aires)

Revoir

Le Bar de l'Europe

Damien Vandermeersch est juge d'instruction en Belgique. Il a enquêté sur le génocide au...

Afrique Presse

Le Bar de l'Europe

Damien Vandermeersch est juge d'instruction en Belgique. Il a enquêté sur le génocide au...

Le Bar de l'Europe

Damien Vandermeersch est juge d'instruction en Belgique. Il a enquêté sur le génocide au...

L'invité

"Je parle avec Dieu"

L'oeil de la rédactionLe fil RSS de l'Oeil de la rédaction

Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Spéciale 15 ans : paroles de kiosqueurs
Imprimer
envoyer à un ami

(re)voir TV5MONDE

tv5mondeplus

WEBTV

tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

VOD

cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

Rechercher