TV5MONDE
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / L'Assemblée générale des Nations unies
Imprimer cette page
Envoyer cette page

L'Assemblée générale des Nations unies

Kiosque

Emission du
Dimanche 30 Septembre 2012

L'Assemblée générale des Nations unies

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    L'Assemblée générale des Nations unies s'est réunie comme chaque année. Les chefs d'État y ont parlé du nucléaire iranien, de la guerre en Syrie, du conflit israélo-palestinien et de l'actuelle partition du Mali
    L'Europe confrontée à la rigueur budgétaire, avec des manifestations en France, en Espagne au Portugal ou en Grèce ;
    Le Sénégal honore, dix ans après, les victimes du naufrage du Joola

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Sophie Pedder

    Royaume-Uni

    Sophie Pedder est, depuis 2003, la chef du bureau parisien et la correspondante économique et politique de l'hebdomadaire économique de référence The Economist à Paris.
    Auparavant, toujours pour The Economist, c'est de Johannesbourg en Afrique du Sud qu'elle envoyait ses chroniques.
    Sophie Pedder a écrit Le Déni français, les derniers enfants gâtés de l'Europe, chez JC Lattès (2012).

    Marie-Roger Biloa

    Marie-Roger Biloa dirige le groupe Africa international. Elle est également la rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun

    Gideon Kouts

    Israël

    Gideon Kouts est le correspondant à Paris de la Radio-télévision publique israélienne IBA et du quotidien Maariv. En tant qu'envoyé spécial il a couvert, et couvre toujours, la plupart des "point chauds" de la planète. Il est Président d'honneur de l'Association de la Presse Etrangère (APE) qu'il a dirigé pendant cinq ans, et Vice-président de l'Union des Journalistes du Cinéma.
    Professeur à l'Université Paris 8, il y dirige le Département et le Laboratoire de recherche d'Etudes juives et hébraïques. Gideon Kouts est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La naissance de la presse hébraïque moderne (1993), La presse en Europe, ses origines et son évolution de 1856 à 1897 (2 vol., 1997)ou The Hebrew and Jewish Press in Europe: Select Problems in Its History (2006).

    Hamdam Mostafavi

    Iran

    Hamdam Mostafavi décrypte la société iranienne pour le magazine Courrier International.
    Elle y est également la responsable du site internet, à consulter ICI et d'un site consacré au cinéma.
    Hamdam Mostafavi tient également chronique au sein des radios France Culture et France Info.

    Alexia Kefalas

    Grèce

    Alexia Kefalas est journaliste pour le grand quotidien grec Kathimerini. Elle travaille en Grèce pour la chaîne de télévision ERT/NET et la Radio nationale. Elle est aussi la correspondante à Athènes de nombreux médias francophones

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    À propos

    L'édito de Julien Brunn

     

    Politique spectacle et droit



    Donc, c’est le Premier ministre israélien qui cette année a assuré le spectacle à la rituelle et un peu ennuyeuse mais nécessaire Assemblée générale de l’ONU.



    Chacun son tour : après Colin Powell — au Conseil de sécurité, lui —, et sa fameuse fiole, suivie d’une guerre ; après Ahmadinejad et ses diatribes contre Israël ; voici donc la bombe… Dessinée — une caricature, encore une, qui pourrait mettre, elle aussi, le feu aux poudres !


    Les optimistes pourront se dire que, jusqu’à l’été 2013, pas de frappes annoncées, donc jusque-là, tout va bien ; les pessimistes se diront qu’au-delà de cette ligne rouge grossièrement dessinée, rien n’ira plus pour le monde.


    Ce qui est en cause, c’est la bombe iranienne, certes, mais c’est aussi, ou ce devrait être aussi, la question de principe du droit : la violation d’un traité par un pays signataire, en l’occurrence l’Iran, et c’est pourquoi l’ONU s’en mêle, via l’Agence Internationale de l’énergie Atomique, l’AIEA de Vienne, et pas seulement Israël — qui d’ailleurs n’a pas signé, ce fameux Traité de non prolifération, ce qui rend son ultimatum, si c’en est un, peu juridiquement fondé.


    Or l’organisation des Nations unies et son Assemblée générale, est en principe, justement, le lieu ultime du droit international. Mais le droit, on le sait, c’est fragile : ceux qui l’ont pour eux n’ont pas toujours la force, et ceux qui ont la force ne le respectent pas toujours.


    Et puis surtout, c’est lent. Sur la Syrie par exemple, où le droit de veto des uns paralyse les autres. Au Mali, le droit exige une demande formelle d’intervention ; c’est long. La future Palestine est bien obligée, elle aussi, finalement, d’en passer par les arcanes du droit.

    C’est beaucoup moins spectaculaire qu’une bombe… même dessinée. Mais c’est, ou ça devrait être, plus sûr. 


    Julien Brunn

      Écrivez nous !

      Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

      Revoir

      Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / L'Assemblée générale des Nations unies
      Imprimer cette page
      Envoyer cette page

      (re)voir TV5MONDE

      tv5mondeplus

      WEBTV

      tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

      VOD

      cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

      Rechercher