TV5MONDE
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Rio, le climat peut attendre…
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Rio, le climat peut attendre…

Kiosque

Emission du
Dimanche 24 Juin 2012

Rio, le climat peut attendre…

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    Le sommet sur la climat à Rio, 20 ans après, a accouché d'un accord minimal ;
    En Égypte, le nouveau président est Mohammed Morsi, le chef du parti des frères musulmans ;
    L'Europe toujours dans la tourmente, la Grèce demande un délai de deux ans…

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Ahmed Youssef

    Égypte

    Après des études en France et en Égypte, Ahmed Youssef se tourne vers le journalisme en entrant à Al-Ahram, grand quotidien égyptien. Officiant toujours au sein de la rédaction du journal (mais pour l'édition francophone désormais), tout en jonglant avec les casquettes d'écrivain (La Fascination de l'Égypte, éd. Harmattan, 1998 ; Cocteau l'Égyptien, éd. du Rocher, 2001 ; Les Sept Secrets de la Bibliothèque d'Alexandrie, éd. du Rocher, 2002 ; L'Orient de Jacques Chirac, la Politique Arabe de la France, éd. du Rocher, 2003 ; Bonaparte et Mahomet, le Conquérant Conquis, éd. du Rocher, 2003 ; Nos Orients, le Rêve et les Conflits, éd. du Rocher, 2009 ; Le Conflit Israélo-Arabe, quelles sources ? Quelles solutions ?, éd. du Rocher, 2010 ; Le Phare d'Alexandrie, de l'Image à l'Imaginaire, éd. du Rocher, 2010), et de conseiller auprès du Ministère de la Culture Égyptien.

    Alexandra Szacka

    Canada

    Alexandra Szacka est la correspondante pour l'Europe de la chaîne publique francophone Radio-Canada. Connaisseuse de l'Europe de l'Est, sa carrière de grande reporter l'a menée de Moscou, d'où elle a couvert les guerres géorgienne et tchétchène, à Kaboul ou à l'Amérique latine. Ses reportages lui ont valu plusieurs récompenses internationales

    Fernando Eichenberg

    Brésil

    Fernando Eichenberg est le correspondant à Paris, après l'avoir été à Washington, du quotidien brésilien O Globo, l'un des plus lus du pays.


    Martina Zimmermann

    Allemagne

    Martina Zimmermann est la correspondante de l'agence de presse confessionnelle allemande EPD. Elle collabore régulièrement, depuis Paris, aux nombreuses chaînes de radio et de télévision publiques allemandes de l'ARD.
    Elle est l'auteure du chapitre "bilan de l'interdiction du voile en France" de l'ouvrage d'Alice Schwarzer Die Grosse Verschleierung, aux éditions Emma-Buch (Allemagne, 2010)

    Youri Kovalenko

    Russie

    Youri Kovalenko est le correspondant à Paris de l'hebdomadaire Kultura (La Culture) qui traite de la vie culturelle et politique en Russie et dans le monde.
    Son parcours journalistique, qui l'aura vu quitter le fameux quotidien de Russie Izvestia, pour fonder Novye Izvestia, qui fit long feu, rejoindre alors le Russki Kourier, l'a vu  revenir, 20 ans après y avoir fait ses débuts, aux Izvestia, comme correspondant à Paris.
    Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire des Russes à Paris et dernièrement sur les peintres russes à Paris.

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka

    À propos

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    • Kroll
    • Kroll
    • Kroll

    L'édito de Julien Brunn

    Pour voir l’édito, cliquez ICI


    A Rio,
    les décisions absurdes





    Donc, cette semaine, il ne fallait surtout pas confondre Vingt et Vingt, tout en restant dans l’arithmétique.


    Les 20 du G20 au Mexique, ce sont des pays, tandis que les 20 du Rio+20, au Brésil, ce sont des années : ça ne s’additionne pas, pas plus que les pommes de terre et les carottes, même si certains dirigeants ont couru d’un sommet à l’autre.


    Pour ce qui est du Rio+20, plus 20 ans, tout le monde s’accorde à faire la moue devant son maigre résultat. Mais est-on bien sûr qu’une résolution finale plus ferme changerait quoi que ce soit, dans le futur ?


    Ainsi, que s’est-il passé depuis la grande conférence mondiale de Rio — le succès de 1992 ?


    L’humanité rejetait à l’époque 20 milliards de tonnes de CO2 dans l’atmosphère par an, et, après qu’on eut solennellement promis à Rio d’en diminuer les émissions, elle en rejette aujourd’hui, vingt ans plus tard, quelque 30 milliards par an.


    C’est à se demander s’il y a un rapport quelconque entre les décisions prétendument prises dans ces gigantesques sommets mondiaux, qu’elles soient fermes ou molles, et… la réalité...


    Les pénibles négociations sur chaque mot des résolutions finales font plutôt penser à ce qu’un sociologue français a appelé les « décisions absurdes  ». Ce sont celles qui conduisent à des catastrophes, d’une manière tout à fait prévisible mais hélas inéluctable une fois qu’elles sont prises.


    L’unanimité médiocre est des moyens imparables de prendre, glorieusement en somme, une décision absurde. Et c’est ainsi que des navettes spatiales, ou des centrales nucléaires, ont explosé, alors que c’était parfaitement évitable.


    Et pourquoi pas, demain, l’explosion de notre planète, à force d’unanimités médiocres, aussi bien chez les signataires que chez leurs contestataires, d’ailleurs, comptées et recomptées tous les 20 ans…


    Julien Brunn

      Écrivez nous !

      Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

      Revoir

      Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Rio, le climat peut attendre…
      Imprimer cette page
      Envoyer cette page

      (re)voir TV5MONDE

      tv5mondeplus

      WEBTV

      tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

      VOD

      cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

      Rechercher