TV5MONDE
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Espagne, des élections sur fond de crise
Imprimer
envoyer à un ami

Espagne, des élections sur fond de crise

Kiosque

Emission du
Dimanche 20 Novembre 2011

Espagne, des élections sur fond de crise

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    Les Espagnols aux urnes, pour une alternance attendue sur fond de crise de la dette.
    Le mouvement des indignés à la recherche d'un second souffle…
    Le Président syrien isolé, lâché par ses voisins de la Ligue arabe et désormais par la Turquie.
    La question du nucléaire en France met le feu aux poudres à gauche
    et la marque Benetton lance une campagne où les grands ennemis de ce monde s'embrassent sur la bouche…

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Juan Pedro Quiñonero

    Espagne

    Juan Pedro Quiñonero est écrivain et journaliste. Il est le correspondant du quotidien madrilène ABC et travaille pour la radio et la télévision. Sa carrière l'a conduit de Moscou à Bruxelles, mais c'est à Paris, où il a passé son enfance, qu'il s'est finalement installé et d'où il nourrit un blog
    http://unatemporadaenelinfierno.net/

    Mine Kirikkanat

    Turquie

    Après Radikal ou Vatan, c'est désormais au quotidien turc de référence Cumhuryiet que Mine Kirrikanat envoie ses chroniques et éditoriaux jugés parfois trop impertinents, ce qui lui a valu un nombre record de procès en Turquie.
    Mine Kirrikanat est l'auteure de plusieurs romans, nouvelles et essais en Turquie. Elle a également publié en France L'Autre nom de la Rose, chez E-Dit (2000) ; Le Palais aux mouches, chez L'Harmattan (1995) ; La malédiction de Constantin, chez Métaillé (2006) qui a connu un grand succès, tout comme son dernier ouvrage Le sang des Autres, toujours chez Métaillé

    Mauricio Latorre

    Argentine

    Mauricio Latorre fut le correspondant à Paris du groupe de presse Atlantida, l’un des plus importants éditeurs de magazines d’actualité de Buenos Aires, jusque l'arrivée de la crise financière argentine, où les médias ont vu leurs tirages baisser, leurs prix augmenter et leur personnel licencié. Depuis, Mauricio Latorre travaille pour le service Amérique Latine de RFI, Radio France Internationale.

    Vaiju Naravane

    Inde

    Vaiju Naravane est la correspondante du quotidien indien anglophone de référence The Hindu à Paris. Auparavant, elle a couvert pour ce quotidien tout ce que l’on pouvait compter comme conflits en Europe de l’Est.

    Zyad Limam

    Tunisien d'origine, Zyad Limam est directeur d'Afrique Magazine, mensuel panafricain francophone qui scrute l'actualité de tout le continent et tire à 45 000 exemplaires.

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    À propos

    Journal de Campagne

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    • Kroll

    L'édito de Julien Brunn

    Pour visionner l'édito, cliquer ici


    Bulles

    Donc, au suivant, comme on disait au plus fort du printemps arabe.


    Bien sûr, comparaison n'est pas raison. Il y avait au sud de la Méditerranée, des autocrates chassés par la foule, et il y a au nord des chefs de gouvernement élus puis désélus si l'on peut dire par les électeurs ou leurs représentants.

    C'est toujours la pacifique démocratie, même si ces mêmes peuples peuvent avoir le sentiment que c'est l'Europe, ou les marchés, qui décident vraiment, ou même quand on veut manifester et qu'on en est empêché sans en être tué, comme les Indignados.

    Mais il y a quand même quelque chose de commun de part et d'autre de la Méditerranée, et même au-delà, hélas : c'est l'aveuglement devant le "trop", cette obstination à faire gonfler les bulles jusqu'à ce qu'elles éclatent.

    En Tunisie par exemple il était évident que la bulle autoritaire – et familiale – était trop grosse, et qu'elle allait crever;

    en Espagne, personne n'a voulu voir ni dire que l'euphorie immobilière qui s'était emparée de tous était excessive. Elle avait fini par représenter l'essentiel d'une croissance trop insolente, et il devenait évident, mais il ne fallait pas le dire, qu'il n'y aurait jamais assez de monde assez riche pour acheter tout ce qui s'y construisait.

    La bulle a crevé en 2007, avant même que n'éclate l'autre bulle, celle des dettes européennes, qui n'a fait qu'amplifier et accélérer la dégringolade.
    Autre point commun : l'Espagne, elle aussi, avait eu son guide, son "caudillo" étouffant. Sa mort, naturelle, a été suivie d'une période de folle liberté, la movida, et d'un sentiment de bonheur absolu qui préside au gonflement de toute bulle... jusqu'à ce qu'elle éclate… en attendant, bien sûr, la suivante.

    Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Espagne, des élections sur fond de crise
    Imprimer
    envoyer à un ami

    (re)voir TV5MONDE

    tv5mondeplus

    WEBTV

    tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

    VOD

    cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

    Rechercher