TV5MONDE
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Vague d'immigration à Lampedusa
Imprimer
envoyer à un ami

Vague d'immigration à Lampedusa

Kiosque

Emission du
Dimanche 10 Avril 2011

Vague d'immigration à Lampedusa

Le sort des migrants à Lampedusa ; le bras de fer en Côte d'Ivoire ; Martelly, prochain président d'Haïti ? Crise de l'euro, le tour du Portugal…

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    Le sort des immigrés tunisiens à Lampedusa, pomme de discorde européenne ;
    Le conflit ivoirien dans l'impasse, d'attaques en contre-attaques meurtrières ;
    Un Président pour Haïti, Michel Martelly sortirait vainqueur des urnes  ;
    Le Portugal demande l'aide européenne, troisième pays touché par la crise de la dette…

    La semaine de Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Ana Navarro Pedro

    Portugal

    À Paris, Ana Navarro Pedro a travaillé comme envoyée spéciale permanente de Publico, le grand quotidien portugais, pendant 15 ans. Elle  travaillait auparavant pour l'hebdomadaire, Expresso.
    Elle a désormais rejoint la rédaction de l'hebdomadaire Visao, un magazine généraliste - sorte de Newsweek portugais - qui est le deuxième plus lu du pays.
    Elle y publie chroniques et reportages sur la société française ou la vie politique du pays. 

    Frantz Duval

    Haïti

    Frantz Duval est le rédacteur en chef du quotidien Le Nouvelliste, le plus ancien d'Haïti.

    Marie-Roger Biloa

    Marie-Roger Biloa dirige le groupe Africa international. Elle est également la rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun

    Youri Kovalenko

    Russie

    Youri Kovalenko est le correspondant à Paris de l'hebdomadaire Kultura (La Culture) qui traite de la vie culturelle et politique en Russie et dans le monde.
    Son parcours journalistique, qui l'aura vu quitter le fameux quotidien de Russie Izvestia, pour fonder Novye Izvestia, qui fit long feu, rejoindre alors le Russki Kourier, l'a vu  revenir, 20 ans après y avoir fait ses débuts, aux Izvestia, comme correspondant à Paris.
    Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire des Russes à Paris et dernièrement sur les peintres russes à Paris.

    Mine Kirikkanat

    Turquie

    Après Radikal ou Vatan, c'est désormais au quotidien turc de référence Cumhuryiet que Mine Kirrikanat envoie ses chroniques et éditoriaux jugés parfois trop impertinents, ce qui lui a valu un nombre record de procès en Turquie.
    Mine Kirrikanat est l'auteure de plusieurs romans, nouvelles et essais en Turquie. Elle a également publié en France L'Autre nom de la Rose, chez E-Dit (2000) ; Le Palais aux mouches, chez L'Harmattan (1995) ; La malédiction de Constantin, chez Métaillé (2006) qui a connu un grand succès, tout comme son dernier ouvrage Le sang des Autres, toujours chez Métaillé

    Alberto Toscano

    Italie

    Alberto Toscano après avoir collaboré comme correspondant en France à quelques uns des titres prestigieux de la presse italienne est aujourd'hui éditorialiste pour l'agence de presse italienne AGA.
    Alberto Toscano est l'auteur de plusieurs ouvrages publiés en Italie. En France, il a écrit France-Italie. Coups de tête, coups de cœur, aux éditions Taillandier (2006) ; Critique amoureuse des Français chez Hachette littératures (2009) ou
    Vive l'Italie. Quand les Français se passionnaient pour l'unité italienne chez Armand Colin (2010)et Ces gaffeurs qui nous gouvernent, chez Fayard, 2011

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    Otages français, un an déjà !

    Ne les oublions pas

    Hervé Ghesquières et Stéphane Taponier

    L'édito de Julien Brunn

       
    Pour voir l’édito en images, cliquez ici

    Vagues
     
     
    Donc, le printemps arabe, ce tremblement d’hommes, fait des vagues. Des vagues humaines qui viennent mourir, parfois au sens propre, sur les côtes italiennes, et transmettent leur onde de choc bien au delà, dans toute l’Europe.

    Mouammar Kadhafi, attaqué et lâché par l’Europe, avait dit, entre autres menaces : puisque c’est comme ça, je vais laisser passer les émigrants que je retiens chez moi ; ils débarqueront chez vous, les Européens, et vous allez me regretter.
    Et en effet, symbole de cette reprise : la désormais célèbre île italienne de Lampedusa, dont les camps de rétention provisoire, un moment vidés grâce à l’accord avec la Libye de Kadhafi, se remplissent à nouveau. A charge pour les Italiens, de les « rétentionner ».

    Du coup, à leur tour, ils menacent : puisque c’est comme ça, nous allons laisser passer, nous aussi, les immigrants, avec des « laissez-passer » en bonne et due forme pour l’espace Schengen, et vous allez le regretter.

    Schengen n’est pas un nom chinois, mais celui d’un village luxembourgeois où furent signées les règles de la libre circulation des hommes dans un espace qui est moins que l’Union européenne, mais plus que l’Euro. Mettre en doute la signature de l’un, c’est mettre en doute la signature de tous : alors tout devrait être revérifié, re-contrôlé, autrement dit, retour aux frontières et fin du fameux espace Schengen.

    Il fallait donc d’urgence éteindre cet incendie des règles communes. Et c’est pourquoi les ministres de l’intérieur français et italien se sont d’urgence rencontrés à Milan.
    Où ils ont décidé, pour mettre du baume sur la crise, de surveiller ensemble les côtes tunisiennes. Ça tombe bien, puisque beaucoup de bateaux partent de… Libye. 
     
     
    Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Meilleurs Voeux

    Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Vague d'immigration à Lampedusa
    Imprimer
    envoyer à un ami

    (re)voir TV5MONDE

    tv5mondeplus

    WEBTV

    tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

    VOD

    cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

    Rechercher