TV5MONDE
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Pékin vs Washington au sommet du G20 de Séoul
Imprimer
envoyer à un ami

Pékin vs Washington au sommet du G20 de Séoul

Kiosque

Emission du
Dimanche 14 Novembre 2010

Pékin vs Washington au sommet du G20 de Séoul

Mais aussi, la reconduction de François Fillon, Aung San Suu Kyi enfin libérée, les étudiants londoniens contre la réforme des universités, le Goncourt pour Houellebecq 

Sommaire video

08.11.2010Voir l'émission en intégralité
Chargement du lecteur...

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

07.11.2010Sommet du G20 en Corée : les pays présents ne parviennent pas à dépasser leurs intérêts pour s'entendre sur la réponse à donner au désordre économique mondial  

François Fillon finalement reconduit par Nicolas sarkozy

En Birmanie, Aung San Suu Kyi, la dissidente démocrate du régime de Rangoon et prix Nobel de la paix, assignée à résidence depuis 15 ans, a été libérée

Crise anglaise : les étudiants londoniens protestent contre les coupes budgétaires prévues dans la réforme de l'enseignement supérieur en assiégeant le QG du party de David Cameron  

C'était il y 35 ans, le 14 novembre 1975,  l'Espagne signe avec le Maroc et la Mauritanie les "accords tripartites" de Madrid qui prévoient son retrait du Sahara occidental. L'abandon de la consultation des Sahraouis et du processus d'autodétermination prévu par l'ONU précipite la région dans un conflit interminable.

Houellebecq enfin récompensé du prix Goncourt 2010.

La semaine de Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Hanane harrath

Maroc

Hanane Harrath collabore au magazine Le Courrier de l’Atlas, qui s'adresse plus particulièrement aux Maghrébins d'Europe. Elle y écrit notamment sur la politique et l'histoire des religions.
Elle travaille actuellement à un essai critique, Le féminisme islamique et à Histoire, Dictionnaire et Anthologie des femmes musulmanes (chez Robert Laffont).

Christian Rioux

Québec

Christian Rioux tient une chronique au Devoir avec pour terrain d’aventure l’Europe et la francophonie.
Il est l'auteur d'un recueil de poèmes,  Les Années Temporaires, Ecrits des Sorges, Québec, 2002 et d'un essai,  Voyage à l'intérieur des petites nations, Boréal, Montréal, 2000.

Vaiju Naravane

Inde

Vaiju Naravane est la correspondante du quotidien indien anglophone de référence The Hindu à Paris. Auparavant, elle a couvert pour ce quotidien tout ce que l’on pouvait compter comme conflits en Europe de l’Est.

Angela Diffley

Royaume-Uni

Angela Diffley est la correspondante à Paris de la chaîne britannique d'informations Sky News. Avant cela, Angela Diffley a travaillé pendant dix ans pour la célèbre chaîne anglaise BBC

Marie-Roger Biloa

Marie-Roger Biloa dirige le groupe Africa international. Elle est également la rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun

Juan Pedro Quiñonero

Espagne

Juan Pedro Quiñonero est écrivain et journaliste. Il est le correspondant du quotidien madrilène ABC et travaille pour la radio et la télévision. Sa carrière l'a conduit de Moscou à Bruxelles, mais c'est à Paris, où il a passé son enfance, qu'il s'est finalement installé et d'où il nourrit un blog
http://unatemporadaenelinfierno.net/

À propos

Kichka

L'édito de Julien Brunn

Donc, ça a tangué, à Séoul. Tangué mais pas chaviré : et c’est déjà pas mal.

Car il faut comprendre que le monde est en train de vivre, au plan économique, ce que la planète Terre a vécu lorsque des montagnes gigantesques ont surgi de ses profondeurs : un bouleversement à l’échelle géologique. Les montagnes économiques de notre temps, ce sont évidemment les grands pays émergents : la Chine, bien sûr, mais aussi le Brésil, l’Inde, etc.

Et le seul fait qu’une réunion mondiale des « puissants » les intègre, depuis maintenant dix ans, et de manière significative depuis deux ans, depuis la crise, ce seul fait est à la fois un signe et un bon résultat en soi, quel que soit le… résultat final de chaque réunion annuelle. Celle-ci avait plutôt mal commencé, avec cet affrontement inquiétant, au-delà des poignées de mains chaleureuses, entre les États-Unis, désormais continent vieillissant, et la Chine, jeune et puissante montagne en formation. La Chine fabrique à bas coûts, et l’Amérique consomme… à crédit.

C’est pour stimuler leur consommation à crédit que les États-Unis viennent de décider d’inonder le monde de dollars, 600 milliards, juste avant le G20, et sans prendre l’avis de quiconque. Tout en demandant avec insistance que la Chine, elle, augmente gentiment le cours de son Yuan, pour faire baisser ses exportations. On pouvait craindre le dialogue de sourds, qui pourrait avoir des conséquences dramatiques à terme, mais le ton a baissé, et un communiqué final non chiffré mais consensuel a fini par sortir de ce vaste, trop vaste ? conclave.

Chacun est reparti après avoir solennellement promis de « ne pas se livrer à des dévaluations compétitives. » Comme d’habitude, les commentaires sont plutôt réservés : trop peu, trop vague. Et pourtant… et pourtant ce n’est déjà pas si mal d’avoir évité le pire : le pire aurait été de ne rien promettre du tout.

Écrivez nous !

Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Pékin vs Washington au sommet du G20 de Séoul
Imprimer
envoyer à un ami

(re)voir TV5MONDE

tv5mondeplus

WEBTV

tv5mondeplusafrique tivi5mondeplus

VOD

cinema.tv5monde documentaire.tv5monde

Rechercher